Traduction: Triopx1

Pup Jackson

1989 | 162 cm | 48 kg
Washington (U.S.)

Retrouvez Jackson sur Twitter

L’un des kinks qui prend de plus en plus de visibilité c’est l’ABDL (Adult Baby/Diapers Lover = Bébé Adulte / Amoureux des couches). Sur les réseaux sociaux, tu peux voir des pups en couches, des petits twinks mignons avec des tétines, des mecs en latex avec des biberons, etc… On dirait bien que l’ABDL est en train de devenir la nouvelle tendance des fétiches. Aujourd’hui je rencontre Jack Jack (son surnom quand il était petit) qui organise des workshop d’ABDL. Salut Jackson, pourquoi penses-tu que l’ABDL devient de plus en plus populaire et peux-tu nous dire qu’est ce qui t’attire dans ce fétiche ?

Salut, merci de me rencontrer. Je trouve que dans la communauté des pups, il y a beaucoup de croisement au niveau de l’état d’esprit. Certaines personnes vont seulement commencer par la partie DL (Diapers Lover) pour plusieurs raisons selon ce que j’ai pu entendre, comme la texture et la sensation, le côté crade de la pisse, l’humiliation, etc… Moi perso j’ai passé le cap vers la DL pour le côté humiliant. Je pense aussi que plus ça sera commun et plus il y aura de personnes prêtent à essayer. Il y a quelques années, l’ABDL était encore trop tabou même pour la communauté kinky et ce n’était pas toujours accepté.

Pourquoi penses-tu que c’était un tabou aussi longtemps et qu’est-ce qui a changé ?  

De mon expérience, à chaque fois que j’en parlais, les gens s’imaginaient toujours que ça implique de la merde (se souiller) et qu’on se pisse dessus. Il y a une stigmatisation autour de ça, on dit que c’est un kink salissant, sauf que de mon expérience ça ne l’est pas. Certains ABDL (beaucoup en fait) ne salissent même pas leur couche, y compris moi. Je ne dis pas que c’est quelque chose de mauvais, mais ce n’est pas aussi commun que ce que les gens pensent.  

C’est juste une stigmatisation et les gens ne comprennent pas ce kink et ce que ça comporte. Chaque ABDL à des intérêts différents comme c’est le cas pour un pup ou un esclave. Moi je m’identifie autant à l’AB qu’au DL.  

On devrait peut-être commencer au début et expliquer les deux différents aspects de l’ABDL. Peux-tu nous expliquer les essentiels de “l’Adult Baby” et du “Diapers Lover” qui sont souvent associés dans l’abréviation ABDL ?  

Les aspects du côté du bébé adulte recouvrent beaucoup de choses, comme la mise en couche, le port de combi, les biberons, etc… et des activités comme regarder des dessins animés, le coloriage, jouer dans le bain et d’autres choses dans ce style. Il y a plusieurs rôles dans l’ABDL : les “little” qui s’identifie comme un bambin ou plus jeune (5 ans et moins), le grand frère ou grande sœur, un “middle” qui se situe entre le petit frère et le grand frère, et bien évidemment les pères et mères. Ces rôles dépendent de ce qu’aime la personne. Moi je m’identifie habituellement à un petit, ou à un grand quand je dois m’occuper d’un petit. Les “middles” et les grands ne portent pas toujours de couches dans la scène, parfois pas du tout. Il y en a certain qui y apporte un aspect sexuel et d’autres qui n’en ont pas du tout. L’AB peut s’associer à n’importe quel autre kink, par exemple le bondage, la pisse, la douleur, etc…  

Le côté DL n’est pas aussi complexe et ça peut se limiter à quelqu’un qui aime porter des couches, peu importe la raison, que ce soit l’humiliation/dégradation, la texture et les sensations ou la pisse. Les options sont illimitées, après tout, les kinks sont là pour s’amuser et explorer tous les champs des possibles.  

Du coup, est-ce qu’on peut simplifier en disant que l’AB c’est plus un fétiche mental (je n’aime pas trop le terme de jeu de rôle) qui est connecté à l’état d’esprit un peu comme pour les pups et les esclaves ; et le DL c’est plus un fétiche d’équipement où la sensation provient de ce que l’on porte et ce à quoi on ressemble ?  

Oui je suis d’accord que l’AB peut être plus axé sur le mental et l’état d’esprit. Tu n’as pas besoin d’équipement du tout, mais tu auras peut-être besoin d’une couche pour les petits sinon ils pissent partout (c’est déjà arrivé).  

Tu as parlé de petits, moyens et grands frères. Comment tu caractériserais ces rôles et leurs traits de caractère ?  

Les petits ont tendance à être plus tendance à être des gosses, câlins et ont besoin qu’on s’occupe d’eux. Les petits requièrent beaucoup d’attention. Par exemple, si le petit porte une couche en journée, il faudra la vérifier à plusieurs reprises par le grand ou le père etc… Si c’est en réel, le dominant doit physiquement vérifier la couche et la changer si besoin. S’ils sont séparés, le petit prend en photo la couche. Les petits aiment qu’on prenne soin d’eux et qu’on les fait se sentir en sécurité, mais ils peuvent être de vrais sales gosses.  

Je n’ai pas beaucoup d’expérience avec les moyens, mais j’en entend de plus en plus parlé. D’après ce que j’ai compris, un moyen c’est quelqu’un qui s’identifie à un petit mais qui ne porte pas toujours la couche, mais ils portent des slips enfantins tout ça, par contre, ils ont aussi tendance à jouer les grands frères dans le sens où ils aiment prendre soins des autres AB.  

Un grand frère (ou sœur), aussi appelé grand (Big), prend soin des petits et c’est un peu comme un baby-sitter. De mon expérience en tant que petit, le grand prenait soin de moi, me changeait, me donnait la fessée quand j’étais méchant, me câlinait quand je le voulais etc… Mais pour moi ça a aussi un côté coquin et vilain et c’est là qu’entre en jeu l’aspect sexuel. Mais de base je dirais que c’est lui qui s’occupe des petits.  

Je sais qu’il y a beaucoup d’ABDL qui vivent leur fétiche sans l’aspect sexuel mais peux-tu nous donner des exemples d’intégration du sexe dans ce fétiche ?  

Bien sûr, mais je ne peux seulement parler de mon expérience et de mes fantasmes. D’une certaine manière, c’est super excitant qu’on me déshabille quand j’étais méchant, qu’on me fasse un trou dans la couche pendant que grand frère ou papa me punissent en me baisant à travers la couche. En général, quand tu te fais baiser par la couche, c’est plus amusant quand c’est humide à cause de la texture qui excite le petit. Ça devient vite visqueux et ça ressemble vite à un flesh jack. Il y a aussi le fantasme du grand frère qui profite de son petit frère car tu l’as mis dans la merde. On m’a aussi baisé la gueule et mis des couches humides dans ma face alors que mon grand frère me baisait. J’aime bien aussi quand on me met un plug avec ma couche quand je suis un petit et qu’on me dise que c’est un jouet pour mon grand frère.  

Mon côté DL est totalement à propos de l’humiliation, de pisser dans ma couche, me faire prendre en portant une couche pleine. C’est pourquoi j’aime bien qu’on me mette un plug aussi et qu’on me mette en chasteté.  

Il est important de préciser que de vivre une vie fétichiste c’est vivre un fantasme, un jeu de rôle. Ça n’a rien à voir avec la réalité. C’est un jeu consenti entre mecs adultes. Je dis ça pour les lecteurs qui font une mauvaise connexion avec la pédophilie. Est-ce que tu as déjà été confronté à ce sujet en tant qu’organisateur de workshop ABDL ?  

Ca m’arrive d’avoir ce genre de réaction, je n’y ai jamais été confronté pendant un workshop, par contre sur internet oui. Ma réponse à ces remarques c’est que, nous sommes tous attiré par quelque chose, mon attirance pour un “petit” ne commence pas à la couche et tout ça, mais par la personne. Je pense qu’une personne est mignonne et encore plus adorable une fois dans sa couche. Les enfants je les vois comme des enfants et je ne pourrais jamais être attiré par eux (et personne ne le devrait car ce n’est pas normal) tout comme avec les pups, personne n’est vraiment attiré par un chien. C’est la personne sous la cagoule, ou la personne dans la couche qui nous attire. Ce sont des bébés adultes, pas de vrais bébés. C’est toujours délicat à expliquer car on ne sait jamais si nos propos seront mal interprétés. Comme dit, on la tous nos attirances. Perso, j’ai du mal à jouer avec des mecs de moins de 22 ans car au bout du compte je suis également attiré par une certaine maturité. Je ne dis pas que je ne joue pas avec des mecs de 18-21 ans, mais au niveau de la connexion j’ai plus de facilités avec les mecs plus âgés.  

Je sais que t’es un mec très kinky et que tu as plusieurs fétiches. Mais pourquoi l’ABDL est si important et peux-tu nous dire comment tu motives les autres à essayer ?  

Pour moi le BDSL ce n’est pas mon kink principal, mais c’est très important car je vois que c’est un kink oppressé par la communauté et qui n’est pas la bienvenue à de grands événements. Ça devient plus courant et on en voit lors d’événements, mais des organisateurs m’ont déjà dit que c’est des événements basés sur le cuir et que c’est pour ça qu’il n’y a pas de “diaper party” ou autre, pourtant c’est le cas pour les mecs en latex, les pups, les daddies, le speed dating… et pour moi c’est juste une excuse. Du coup je me bats pour les inclure dans la communauté en organisant des soirées qu’un seul événement à retenu pour le moment, c’est CLAW basé à Cleveland, Ohio où on a passé une belle première année. Cette année, ils nous donnent plus d’espace étant donné que l’ancien ne pouvait pas accueillir tout le monde. Comme pour tous les kinks, c’est important d’être inclusif de tout et tout le monde. J’ai senti que j’avais une plateforme qui me suivait et qui me permettait de faire tout ça, et c’est pourquoi l’ABDL me motive tant et pourquoi j’aime être en couches et me laisser aller pour ne pas être un adulte pendant un petit moment.

Leave a Reply

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahren Sie mehr darüber, wie Ihre Kommentardaten verarbeitet werden .