Traduction par ADSR.

Un article pour et à propos des Maîtres.

Si vous pensez qu’en tant que Maître, Dominant, Daddy, Top ou Dresseur, vous êtes une sorte de Dieu qui peut faire tout ce qu’il veut, quand il veut et autant qu’il le veut, alors n’imaginez même pas le vivre dans la vie réelle. Vous seriez une très mauvaise personne et vous appeler “Maître” serait une sérieuse insulte envers toutes les mecs qui vivent la vraie responsabilité qu’on a en tant que Maître.

Un Maître (Dominant, Daddy, Top et Dresseurs inclus) est également un serviteur. J’aime comparer les rôles dans le BDSM et le fétichisme aux rôles dans une pièce de théâtre. Les esclaves ou soumis ont tout comme vous en tant que Maître un rôle important, même si on ne leur donne pas ce sentiment d’importance… mais le Maître est en même temps le réalisateur, metteur en scène, scénariste, etc.

Nous servons nos esclaves également, mais d’une manière différente !

Vous vous attendez à ce que votre esclave abandonne ses droits lors d’une session voire même dans une relation à long terme. C’est très exigeant. Si vous voulez obtenir ce véritable don de confiance, vous devez donner beaucoup également !

Advertisment

Vous devez donner le meilleur de vous même pour le protéger, lui éviter les possibles dangers, lui fournir un environnement dans lequel il se sent impuissant, sans défense, humilié, sans aucun droit, mais il doit savoir en même temps qu’il est en sécurité, protégé, et que quelqu’un prend soin de lui.

En tant que Maître, vous êtes responsable de vos actions, de vos garçons, de leurs actions et de la situation dans laquelle vous vous trouvez !

Si vous n’êtes pas conscient et prêt à prendre cette responsabilité, vous ne pouvez pas être un vrai Maître. Si vous voulez seulement jouer et être au dessus d’autres personnes, vous devriez probablement faire des sessions de groupe et être un Alpha pour un véritable Maître. Être un Alpha signifie que vous pouvez vous occuper d’autres personnes mais toujours sous le contrôle et les directives d’un vrai Maître, qui est le vôtre également.

Le BDSM doit être consensuel et communicatif

C’est la grande différence entre le fétichisme et l’esclavagisme historiquement parlant. Un soumis doit transférer ses droits et s’abandonner à vous par son propre choix, son propre libre-arbitre. Cela peut être limité par le temps ou par les actions. Vous devez réellement parler avec votre esclave avant de commencer une scène.

Vous devez le connaître lui, ses expériences, ce qu’il aime, ses limites, ce qu’il veut absolument et bien sûr sa personnalité. Cela prend du temps d’explorer et connaître un nouveau soumis mais c’est votre travail. Votre esclave doit être au centre de votre attention !

Même si un esclave abandonne tous ses droits, en tant que Maître vous devenez RESPONSABLE DE SES DROITS. Vous devez lui garantir que vous ferez tout ce qui est en votre pouvoir pour éviter les situations dangereuses, ce qu’il ne veut pas faire ou n’est pas encore prêt à faire.

Si vous avez toutes les informations sur ce qu’un soumis est prêt à faire, ce qu’il veut et ce dont il a besoin, vous devez aussi être au courant du fait que l’excitation, la peur et l’absence de connaissances étaient impliquées au moment ou ils vous a transmis ces informations.

Ce n’est pas assez de simplement avoir une liste de Oui / Non… vous devez communiquer et parler énormément. Vous devez connaître son expérience, à quel point il aime la scène et évidemment quelle importance tout cela a pour lui.

Vous devrez interpréter l’information obtenue. Votre expérience en tant que Maître vous aidera. Mais ne surtout pas confondre expérience et sentiment injustifié de confiance en soi !

La communication est très importante dans le BDSM.

Au début, cela doit être de la communication verbale. Avec le temps cela évoluera vers de la communication non-verbale. Vous serez capable de voir, et plus important encore, de ressentir comment va votre soumis, s’il se sent bien ou non. Mais maintenez toujours certaines phases où votre soumis peut vous parler ouvertement. Le mieux vous connaîtrez vos garçons, le mieux vous saurez les maîtriser. N’est-ce pas là l’objectif d’être un Maître ? 🙂

Le BDSM doit être amusant et divertissant

… pas seulement pour le Maître !!!

Ce qui est bien dans tout ça, c’est que les désirs des maîtres et des esclaves sont théoriquement complémentaires. Mais vous, en tant que Maître, devez également trouver des garçons qui partagent vos désirs. Comme tout le monde possède ses propres désirs, ses propres fantasmes et besoins, il n’y a pas de standards, vous ne trouverez jamais quelqu’un avec qui vous êtes vraiment compatible à 100%. Mais ce n’est pas nécessaire, vous devez tout de même en avoir une bonne partie en commun. En tant que Maître, vous pouvez aussi éduquer un peu vos esclaves pour leur faire explorer de nouvelles choses qu’ils ne pensaient même pas avoir !

Vous devez également savoir que de nombreux soumis ressentent le besoin d’être forcé à faire des choses qu’ils n’aiment pas. Mais c’est un petit peu jouer avec le feu. Dans ces situations, vous devez toujours faire attention à lui et à ses véritables limites. Ayez également conscience que les limites peuvent changer selon la situation. Il est parfois possible de faire beaucoup plus que ce que le soumis n’ait jamais imaginé, et parfois, s’il est stressé par quelque chose d’autre comme la famille, travail etc, l’inverse est aussi possible et les limites peuvent être atteintes plus vite que d’habitude.

Le BDSM doit toujours être consensuel, ne pas abuser de quelqu’un, même si certaines situations ont une apparence et un caractère abusif.

En tant que Maître, vous êtes responsable du fait que votre garçon soit heureux dans sa situation et que ses désirs et besoins de servir, de souffrir, d’être humilié etc… sont satisfaits également.

Le BDSM requiert du temps et du savoir

If you see a master whipping, it looks so simple. But is it as simple as it looks like? SM needs a lot of knowledge. You will never see a good master whipping the kidney area. But that is only one of the facts you have to know. And there are a tousands of such examples. You as master you have to know what you’re doing, how you have to do it and at the same time you need also to have the empathy for your slave.

Si vous voyez un Maître en train de fouetter, ça a l’air simple. Mais est-ce aussi simple qu’il n’y paraît ? Le BDSM requiert de nombreuses connaissances. Vous ne verrez jamais un bon Maître fouetter la zone des reins. Mais il s’agit là seulement d’une chose parmi toutes celles que vous devez savoir. Il existe des milliers d’exemples comme celui-ci. En tant que Maître, vous devez savoir ce que vous êtes en train de faire, comment le faire, et en même temps ressentir de l’empathie pour votre esclave.

Procédez étape par étape ! Ne faîtes pas de choses sur lesquelles vous n’êtes pas vraiment renseigné et si vous avez de nouveaux jouets, testez les d’abord sur vous-même lorsque vous en avez le temps. Ne le faîtes pas devant votre esclave, mais vous devez savoir comment ça fonctionne et ce que ça fait.

De nombreux Maîtres ont commencé leur carrière fétichiste comme soumis/esclave. C’est un énorme avantage car ils savent ce que c’est d’être un esclave et comment un esclave ressent les choses. Mais il y a également des Maîtres comme moi qui ont toujours été des Tops. Ces personnes là ont encore plus besoin d’empathie que les autres Maîtres car ils doivent substituer et compenser leur manque d’expérience comme soumis par leur empathie et bien sûr, les essais personnels du matériel utilisé.Aussi, votre esclave a besoin de temps pour apprendre de nouvelles choses. Votre savoir et votre expérience ne sont jamais des références pour ce qu’un esclave peut faire. L’expérience de l’esclave, ses connaissances et le niveau de confiance qu’il vous accorde sont vos références pour vos activités de Maître avec lui. Une fois encore : ÉTAPE PAR ÉTAPE, il n’y a pas le feu !

Bien entendu, si votre esclave a le sentiment que vous pouvez faire ce que vous voulez, quand vous le voulez et avec quelle intensité, tout en se sentant en sécurité, protégé avec le sentiment d’être entre de bonnes mains, alors vous êtes un bon Maître.


Illustrations par Nicolas Brunet. Merci Nicolas pour ton excellent travail artistique.

Leave a Reply

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahren Sie mehr darüber, wie Ihre Kommentardaten verarbeitet werden .